Le questionnement pertinent – Sommaire

La capacité d’écoute est l’un des premiers savoir-être attendus du consultant. Savoir écouter, faire preuve d’empathie vis-à-vis de son interlocuteur, surtout quand il est un client ou un futur client, fait partie du BA à BA du consultant.

Pourtant si l’on veut atteindre ses objectifs et ceux de son client, il faut d’abord maitriser l’art de préparer et poser les bonnes questions, au bon moment, de la bonne manière, savoir conduire une exploration « à 360 ° » et bien exploiter les réponses à ses questions.

Notre légitimité et notre impact en dépend. D’autres métiers pratiquent l’art du questionnement : journalistes, avocats, médecins et ont à nous apprendre sur ce sujet.

Si vous avez quelques minutes…

Savoir regarder, observer, découvrir, contextualiser, chercher à savoir, à comprendre pour pouvoir proposer et accompagner sont l’un des premières exigences dans le conseil.

Pour cela, il faut avoir une démarche méthodologique et s’y tenir.

La méthodologie proposée permet de : structurer son questionnement, préparer et animer un entretien ou une réunion client à enjeux, en faire un temps utile qui servira à structure la démarche conseil.

Au fil de ces leçons, une évidence s’impose : c’est la qualité du questionnement qui différencie les consultants et permet de poser les bases d’une coopération possible.

Le guide pédagogique « Le questionnement pertinent » est organisé en 6 leçons :

Ces 4 leçons seront ensuite réunies dans un guide méthodologique complet.

Une philosophie

Notre pratique pédagogique repose sur 5 principes clés :

  1. Nos métiers ont une mémoire et s’apprennent, et de manière continue.
  2. Nous mettons à votre disposition une capacité de lecture globale de l’univers conseil et services.
  3. Notre pédagogie est « en situation », autour des moments clés de la vie du consultant et du cabinet.
  4. Nous vous proposons un aller-retour permanent entre théorie et modèles et pratique, jusqu’à votrequotidien de consultant.
  5. Nous poursuivons avec vous des objectifs concrets, dans une dynamique tournée vers l’action.

Bibliographie : Base de données DeVenir

Pour citer cet article : http://www.scolaconsult.fr/le-questionnement-pertinent-guide-methodologique/

Téléchargez l’article au format PDF : Questionnement pertinent : guide méthodologique

Vous pourriez également être intéressé par :

  • Savoir poser les bonnes questions (2/4)

    Toutes les questions n’ont pas la même portée. Il existe trois niveaux de question : la question factuelle de niveau 1 (les 5W), pour une première appréhension de la situation et des acteurs ; la question de niveau 2 « Comment ça marche », ou question de compréhension et de clarification ; la question de niveau 3 « A quoi ça sert ?», qui entre dans le cœur des analyses et des perceptions et vous confère la légitimité dans la relation.
  • Le questionnement à 360° (3/3)

    Poser des questions pertinentes est l'art du consultant. Un entretien réussi suppose d'anticiper et organiser des questions à 360° (présent, passé, futur) sur le projet client, mais aussi son entreprise et son histoire personnelle. Pour cela utiliser le triangle de la découverte !