conseil

La stratégie internationale de SIA PARTNERS – destination Japon

Le premier des cabinets conseil indépendant en France poursuit sa stratégie de croissance externe et s’implante au Japon. Son objectif : rivaliser avec les Big4 – du moins dans leur activité de consulting. Un investissement de tout le cabinet qui représente 40 % du plan de 10 millions d'euros financé par les salariés. Lire des extraits de l’article d’Antoine Boudet pour les Echos.

Les Big four : des colosses aux pieds d’argile ?

Forts? Fragiles ? Les Big4 Ernst &Young, Deloitte, KPMG et Price Waterhouse Coopers, sont leaders de l’audit. Ils ne sont pas à l’abri des crises, externes et internes, rapports contradictoires avec le conseil, crise du partnership ... les coups de tonnerre comme la disparation d’Arthur Andersen restent une menace.

Savoir poser les bonnes questions (2/4)

Toutes les questions n’ont pas la même portée. Il existe trois niveaux de question : la question factuelle de niveau 1 (les 5W), pour une première appréhension de la situation et des acteurs ; la question de niveau 2 « Comment ça marche », ou question de compréhension et de clarification ; la question de niveau 3 « A quoi ça sert ?», qui entre dans le cœur des analyses et des perceptions et vous confère la légitimité dans la relation.

La faillite de la pensée managériale

Un ouvrage de référence dans l’actualité de la littérature du management des entreprises. Le regard d’un sociologue des organisations et d’un consultant, qui tente de concilier recherche, enseignement et conseil. De expériences de consultant très diverses : création d’un cabinet fondé sur la sociologie des organisations, présidence de Mercer Delta Consulting France, aujourd’hui conseil indépendant. Un regard pas toujours indulgent sur la méthodologie des business School et du consulting, leur « paresse intellectuelle » et les « prêts à penser » qui les font vivre. Un ouvrage qui interroge la légitimité du conseil et des consultants.

La relation conseil n’a pas de prix

Florence et Jean Marc THIRION, cabinet DeVenir, réagissent au dossier publié par les Echos sur le thème "Comment travailler avec un consultant" et à l'article de Louis Petiet, alors Président de Bernard Krief Consultant "l'ère des gourous est révolue". Ce dossier soulève un enjeu important le secteur et la profession. Comment faire en sorte que ni les clients ni les consultants ne confondent la valeur et le prix du conseil, dans une industrie qui est avant tout une industrie d’effet. Comment échapper aux stéréotypes et aux classifications des familles conseil qui règnent chez les acheteurs du conseil et restent ancrés dans les esprits de bien des consultants ?

Les familles conseil

Un peu d’histoire du conseil ... Il y a quelques années, Jean Marc Thirion préfaçait le Guide Tarsus du Consulting et répondait à une question simple en apparence : « qu’est-ce qui différencie les consultants et quels sont au contraire, s’ils existent, les points communs aux professionnels du conseil, quel que soit leur domaine d’intervention ou leur spécialité. » Rappelons que le Guide CONSULTING, est l’un des outils de référence du métier et réunit – entre autres- les acteurs multi spécialistes du secteur, les conseils en stratégie, en management et Organisation, en Technologies, les conseils Opérationnel en Optimisation des coûts, les conseils en Innovation, en Finance / Banque / Assurance, les Conseil en Ressources Humaines, en Recrutement, en Développement Durable et RSE; les Conseils et Services informatiques, les SSII

Le questionnement pertinent : sommaire

La capacité d’écoute est l’un des premiers savoir-être attendus du consultant. Savoir écouter, faire preuve d’empathie vis-à-vis de son interlocuteur, surtout quand il est un client ou un futur client, fait partie du BA à BA du consultant. Pourtant si l’on veut atteindre ses objectifs et ceux de son client, il faut d’abord maitriser l’art de préparer et poser les bonnes questions, au bon moment, de la bonne manière, savoir conduire une exploration « à 360 ° » et bien exploiter les réponses à ses questions. Notre légitimité et notre impact en dépend. D’autres métiers pratiquent l’art du questionnement : journalistes, avocats, médecins et ont à nous apprendre sur ce sujet.

La technologie, nouvelle frontière des Big4 ?

Après la stratégie, la technologie et le numérique. Les Big4 complètent leur panoplie de firme multidisciplinaire en ajoutant le digital et le Big Data à leur palette. Deloitte annonce ainsi le 12 mars dernier le lancement en France de Deloitte Digital, marque dédiée au numérique. Une offre qui déborde largement le champ traditionnel de la DSI.

Dominique Clavier et Annie di Domizio : Accompagner sur les chemins du travail

Prochainement un article sur Dominique Clavier, psychologue du travail, psychologue clinicien et chercheur et Annie di Domizio, psychologue clinicienne et thérapeute familiale, spécialisée en approche contextuelle.

css.php