Les Big four, Deloitte, EY, KMPG et PricewaterhouseCoopers ont démontré en 2014 leur performance et leurs capacités de développement organique et externe, notamment dans les activités de conseil qui tirent désormais la croissance.

Des performances solides en 2014 et un classement inchangé

Les 4 grandes firmes multidisciplinaires (le nom « officiel » des Big Four) regroupent 756 000 personnes, dont 580 000 professionnels (les auditeurs, avocats et consultants) et 39 000 Partners. Elles réalisent un chiffre d’affaires total de 120, 3 milliards de $, en croissance de 6 %, ce qui les ramène à une performance proche de celle qu’ils avaient atteinte avant le choc de la crise de 2009.

Deloitte est toujours leader du classement mondial 

In Billions of US$ 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Deloitte 26,1 26,6 28,8 31,3 32,4 34,2
E & Y 21,4 21,2 22,9 24,4 25,8 27,4
KPMG 20,1 20,7 22,7 23,0 23,4 24,8
PWC 26,2 26,6 29,2 31,5 32,1 34,0
Combined firms 93,8 95,1 103,6 110,3 113,7 120,3

Une montée en puissance du conseil

L’audit représente globalement 42 % du chiffre d’affaires, le conseil (Advisory services, consulting, autres missions) désormais 35 %, en croissance de 9,9 % entre 2013 et 2014, frôlant la croissance à 2 chiffres qui devrait se conforter dans les 2 prochaines années.

En France, les Big Four réalisent un chiffre d’affaires cumulé de près de 3,4 milliards

Big 4 Lignes de métier En M€
1 Deloitte Touche Tohmatsu France audit et conseil 534
(+ 25 % dans le conseil)
Expertise comptable 273
Juridique et fiscal 84
Total 984 (+ 10, 5 %)
2 KPMG Audit 395
Conseil + expertise comptable 511,2
Total 906,2
3 EY Audit et conseil 349
Expertise conseil 37
Droit et fiscalité 139
Conseil 281
Total 806
4 PricewaterhouseCoopers Audit
Expertise comptable
Juridique et fiscal Landwell
Autres missions
Total 689 (+ 5%)
  Total cumulé   3,4 milliards €
Le classement des Big four en France donne à Deloitte la première place. Il est suivi de KPMG, PwC et EY marquent un peu le pas sur les leaders.

La croissance des firmes (+ 10,5% pour Deloitte) est tirée par les activités conseil (+ 25 % pour Deloitte) accélérée par la croissance externe et le rachat de cabinets de conseil en stratégie prestigieux (Monitor, Booz Allen Hamilton). Ils développent aussi une stratégie de développement dans la technologie, le digital (ils visent notamment une place dans le le Big Data). Plus que jamais les Big veulent et peuvent afficher leur caractère disciplinaire.

En savoir +

  • The Big4 Firms analysis (janvier 2015) – http://www.big4.com/analysis/
  • Rapports de transparence des chacun des Big 4
  • Sites mondiaux et français des Big4

Pour citer cet article : http://www.scolaconsult.fr/les-big-four-des-resultats-en-croissance-malgre-un-climat-encore-morose/ 

Categories: Information|Mots clés : , , , , , |